Origine-online / Guild Wars 2 / GW2 : L'animation des Asuras [TRAD-FR]

GW2 : L'animation des Asuras [TRAD-FR]

L’animation des Asuras, par Heron Prior – Traduction Française.

 

 

 

Nous voila de retour, non pas pour vous jouer un mauvais tour mais pour vous proposer une nouvelle traduction de l’article paru sur le blog officiel d’ Arenanet. On ne change pas une équipe qui gagne, Ephiria toujours présente et ce malgré ses nombreuses occupations nous propose ce soir une traduction de l’article : Heron Prior on Animating the Asura. N’oubliez pas de visiter le site officiel Guild Wars 2, la page destinée aux Asuras a été mise à jour.

 

L’animation des Asuras, par Heron Prior

Je m’appelle Heron Prior, manager de l’équipe d’animation de Guild Wars 2. Je vais vous parler aujourd’hui des Asuras et vous expliquer les réflexions et les processus qui ont permis de donner vie à ces personnages. Bien qu’ils aient posé des défis uniques, les Asuras ont fini par être un des projets d’animation de race favoris et nous sommes ravis que les joueurs puissent les découvrir de plus près.

Le Challenge Asura

Guild Wars a toujours eu un style artistique très distinctif. Le monde que le directeur d’Art Daniel Dociu et son équipe ont créé est fantastique et idéalisé bien qu’il ait toujours eu une solide base réaliste. En tant qu’animateurs, une partie de notre travail consiste à s’assurer que le mouvement des personnages s’inscrive dans cette large vision. Ce n’est pas toujours chose facile : les personnages de jeu doivent parfois faire des choses ridicules voir impossibles, mais à chaque fois que nous le pouvons, nous devons essayer de garder une vraisemblance. Dans cet état d’esprit, nous avons réalisé que les Asuras allaient nous poser quelques difficultés.

Pour les Asuras, ces défis se décomposaient en deux catégories : les mécanismes du jeu et la représentation. Heureusement, les réponses à une question tendaient à mener à la suivante, et tout s’est ensuite plus ou moins enchainé…

Petits acrobates : les mécaniques du jeu

En raison de leur taille, il aurait été facile de restreindre les Asuras à la magie et aux classes à distance, et c’est probablement ce que la plupart des autres jeux auraient fait. Mais dans Guild Wars 2, la race n’a pas d’incidence sur le choix de la profession. Cela signifie que les Asuras n’ont pas seulement besoin de savoir combattre mais aussi de résister eux-mêmes aux plus grands combats de mêlée.

 

 

D’autres considérations devaient aussi être prises en compte pour des raisons de gameplay. Toutes les races doivent avoir la même parité de jeu – c’est-à-dire qu’elles doivent courir à la même vitesse, sauter à la même hauteur et toucher les ennemis de la même distance.Ainsi, nous avons su que le mouvement de course d’un Asura se devait d’être essentiellement aérien, leurs pieds touchant à peine le sol à chaque pas. De même, un Asura sautant ou esquivant devait être très exagéré. Ces requis nous menèrent à des acrobaties défiant la gravité et influencèrent la plupart de nos décisions quand il s’agissait de donner de la personnalité à cette race.

Une grande personnalité : représentation

Nous avons déjà dévoilé les Asuras dans Eye of the North mais sous une forme très limitée. Tout cela aurait eu besoin d’être refait et rien n’était gravé dans la pierre. Donc, la question suivante à laquelle nous devions répondre était : qui étaient les Asuras et quelle sorte de personnalité nous voulions leur donner dans leurs mouvements ?

Au niveau le plus basique, les Asuras répondent à l’archétype de jeu fantastique du « petit gars », mais c’était une perspective d’animation plutôt ennuyeuse. Heureusement, nos écrivains ont été très occupés et très créatifs quand il fallut parler des Asuras. A partir des précédents écrits, des légendes et même des romans, nous savons que les Asuras sont de grands intellectuels, souvent arrogants une race d’ingénieurs, scientifiques et de génies fous, tout à fait convaincus de leur propre supériorité. Ces qualités ont donné bien du travail aux animateurs mais ont toutefois laissé diverses possibilités. Heureusement, toutes ces considérations ont donné aux Asuras une véritable caractéristique : Ils ont l’air complètement ridicules.

« Ce n’est pas parce que les Asuras se prennent eux-mêmes très au sérieux que tout le monde en fait autant »

Si nous n’avions pas déjà connu les considérations de gameplay, le fait de simplement examiner les différentes races jouables nous aurait appris qu’il n’y avait pas de façon réaliste de représenter les Asuras.Étant donné que cela représentait d’ores et déjà une cassure d’avec le reste des personnages de Guild Wars, mon conseil aux animateurs fut de se lancer. Quiconque allait choisir de jouer un Asura l’était déjà.

Avec à l’esprit l’allure la plus cartoonesque d’un Asura, un des animateurs ajouta quelques contrôles « aplati et étiré ». « Aplati-Etiré » est un des principes fondamentaux de l’animation que chaque animateur apprend à l’école, mais que nous ne pouvons que très rarement utiliser dans les jeux. Dans le cas des Asuras, cela ajoute un relâchement et une fluidité à la forme de leur corps qui aide à accentuer les choses comme le saut ou l’atterrissage.

Une autre solution pour la représentation des Asuras arriva rapidement quand les animateurs commencèrent à leur donner un sentiment de maladresse. Cela peut rebuter certains joueurs mais cela nous permit d’arriver à ce que nous voulions. Les Asuras ne sont pas seulement petits, ils ont des proportions d’enfant de 2 ans. Leur maladresse renforce cela, nous permettant de les rendre attachants plutôt que simplement arrogants. Ce n’est pas parce que les Asuras se prennent eux-mêmes très au sérieux tout le monde en fait autant. 

En fin de compte, la combinaison des requis du gameplay et de la représentation nous mena à une sorte de personnage acrobate mais quand même maladroit. Cela peut ressembler à une contradiction à première vue, mais je pense que cela fonctionne bien.Quand je regarde un Asura – et plus particulièrement un avec une grosse arme – je vois un personnage provoquant des événements bien plus gros que lui-même, ou libérant des forces presque au-delà de son contrôle. Si il était moins arrogant, peut-être il hésiterait ou reculerait, mais cela ne semble pas être la manière de faire asura.

Jetez donc un œil à cette courte vidéo de quelques exemples de mouvement des Asuras dans Guild Wars 2.

 

 

Un petit dernier pour le tour

Les personnages comme les Asuras sont plaisants à animer et je pense que cela transparait dans le travail que chacun a fourni. Etre capable de jouer avec le plus cartoonesque des éléments a été un changement agréable pour les animateurs et cela leur a permis d’aller plus loin qu’ils n’ont la possibilité de le faire habituellement.

Certains joueurs vont inévitablement grogner que les Asuras sont réduits à des personnages de comics et que l’intérêt de la race à été détruit. Au lieu de cela, nous avons le sentiment que nous avons révélé quelque chose de leur personnalité. Ce sont, après tout, les créatrices mauvaises langues et provocateurs de la « Manifestitation vivante enchantée genii-dirigée ». Mettez donc de côté vos idées préconçues et adoptez un Asura pour un tour. Nous pensons que vous en viendrez à aimer ces petits gars comme nous le faisons.

 

NIkity


Lien Relatif :

Arenanet : Heron Prior on Animating the Asura

A propos de Doucki

Laisser un commentaire