Origine-online / Guild Wars 2 / GW2 : Focus sur les Hyleks

GW2 : Focus sur les Hyleks

Plus d’infos sur cette race non jouable.

Source : Mondes Persistants

 

Prolifiques et belligérants, les Hylek sont des grenouilles humanoïdes qui prospèrent dans tout les types d’eau mais préfèrent vivre dans les régions marécageuses. Peu importe où ils réclament un territoires, les Hylek s’y reproduisent en quantité alarmante. Vivant jadis en réclusion à cause de leur xénophobie, les Hylek peuvent à présent être trouvés de plus en plus loin de leurs terres natales. Depuis qu’ils sont nés, les Hylek sont en compétition féroce avec leur congénère pour la nourriture et les abris. Ceux qui survivent deviennent plus agressif à mesure que leur corps développe les toxines qu’ils utilisent pour chasser, protéger leur village et frapper leurs rivaux. (ndt: Ils sont futés, dès que des cuisses leur pousse: hop! du poison! C’est ça la sélection naturelle. ) Ils sont des survivants pleins de ressources, de féroces guerriers et des maîtres du poison. Ce sont les hylek!
(ndt: Frog Power! Ribbit!)

«*Tekk fut le premier à mourir-en deux jours- balbutiant à cause de la fièvre tout du long. Il n’avait reçus qu’une seule blessure de la lance de l’homme grenouille. J’ai récolté un petit échantillon du poison dans la blessure, qui sera utile, mais nous n’aurions jamais du faire confiance aux Durotl.*»

Du journal de recherche de Flubb, marchand asura. (publié à titre posthume)

Les Hylek sont les hommes grenouilles de la Tyrie. Autrefois le nom d’une tribu spécifique, il est à présent habituel de référer aux hommes grenouilles comme étant tous des «*hylek*». Même les grenouilles elles mêmes ont adoptées le nom «*hylek*» pour leur race, bien qu’ils conservent les nom de tribus individuels pour se distinguer les unes des autres.

Avec le réchauffement des cimefroides, de large portions des côtes sud aux frontière de la kryte jusqu’au bordures d’Orr sont devenus des marécages et des bayous – parfait territoire pour les Hylek. Les Hylek se sont répandus dans ces régions et y sont florissants. À mesure que grandissent leur nombres, ils prennent plus de territoires continuant de se répandre. Les zones où les Hylek ont choisit de s’installer ne sont pas sans danger. Les esclavagistes Krait, les corsaires, les drakes voraces et les sbires de Zhaitan menacent tous régulièrement les campements Hylek.

Malgré tout ces dangers extérieurs, la plus grande menace pour n’importe quelle tribu Hylek réside sans doutes dans l’invasion de leur territoire par une tribu rivale. Une telle incursion mène souvent à une guerre ouverte jusqu’à ce qu’une tribu entière soit exterminée. Même avec tout ces problèmes, les Hylek se multiplient à une époque où la plupart des races luttent pour leur survie.

Le Cycle de la Vie


‘Un guerrier Hylek a déjà survécu au plus grandes batailles qu’il aura jamais à mener, il a vu la mort une centaine de fois. Qu’avons-nous à craindre après avoir survécu à de tel probabilités?’
Tecpatl, chef hylek des Quinatl

(ndt: Tepacap, chef des Taquins!)

Les Hylek naissent sous forme de têtards presque sans défenses avec des compagnons de portées se chiffrant par centaines, voir par milliers. La tribu n’accorde que des efforts minimal à la surveillance et à l’élevage d’une nouvelle portée de jeunes, laissant les individus se débrouiller par eux-mêmes. La nourriture tend à être rare et les têtards hylek qui survivent sont souvent les plus agressifs. Ceux qui restent derrière meurent de faim ou sont pris par des prédateurs.

Quant la portée a atteint l‘âge adulte, les Hyleks organisent un festival de maturité. Durant ce festival, les jeunes Hylek rivalisent les uns avec les autres , démontrant leur compétences et montrant leur valeur à la tribu. La manière dont ils s’en sortent durant ce festival détermine largement leur voie dans la vie, que ce soit en tant que guerriers défendant la tribu ou marchands négociant avec les étrangers. (ndt: Faut pas oublier les porteurs d’eau.)

Les Hylek ont une courte durée de vie, atteignant la quarantaine SI ils arrivent à éviter une mort prématuré par la violence ou la famine. Les Hylek qui traversent ces vies rudes et atteignent le vieil âge sont hautement respectés par leur tribu et on leur demande souvent conseil sur des questions difficiles ou pour des jugements sur des disputes au sein de la tribu.

La Tribu

Les Hylek vivent en petites tribus indépendantes. Ces tribus varient d’une douzaine à plusieurs centaines d’Hylek. Chaque tribu est dirigée par un seul chef Hylek qui détient la pleine et entière autorité. Les chefs qui ont du succès consultent généralement les prêtres et les anciens de la tribu de peur que l’opinion populaire ne se retourne contre eux.

Les tribus individuelles sont extrêmement territoriales et il est rare de les voir coopérer les unes avec les autres. Les différentes tribus Hylek sont reconnaissables à leur couleur, qui est aussi un indice sur l’agressivité de cette tribu particulière. D’ailleurs, la couleur d’une tribu Hylek est aussi une bonne indication de la force des toxines qu’elle génère, les tribus produisant les toxines les plus mortelles sont les plus agressives et les plus dangereuses pour les étrangers. Quant vous entrez en contact pour la première fois avec une tribu Hylek, il est sage de les approcher prudemment jusqu’à ce que vous puissiez déterminer s’ils vous traiteront comme un invité et partenaire commercial, ou comme une menace à exterminer.
(Ndt: La plupart des animaux évoluent de manière à se fondre dans le décor, si ce que vous voyez est facile à repérer, il y a une bonne raison à ça…si ça se trouve, c’est vous qui auriez tout intérêt à vous faire petit. )



Le Soleil

«*Profitez de chaque moment au soleil, car une ombre n’est jamais loin derrière vous.*»

– Ohteca, shaman hylek des Jinotl

(ndt: Entéka, shaman des Joints! …Joke plate québécoise, cherchez pas.)

Les Hyleks révèrent le soleil comme s’il était divin. Ils n’ont pas de nom pour cette entité mais tiennent de grands festivals et tournois pour célébrer les jours les plus courts et les plus long. Pour les Hylek le soleil représente à la foi le bien et le mal. C’est le porteur de la chaleur vitale et de l’abondance, tout comme le faucheur de la sécheresse et de la famine.

Chaque tribu Hylek a au moins un prêtre (si ce n’est plus) dédié à la «*lecture*» du soleil et du ciel. C’est prêtre sont des experts à prédire le temps, sachant quand il va pleuvoir et combien de temps durera la saison sèche. Avoir un prêtre capable de lire le soleil correctement est un des plus important facteur à la prospérité d’une tribu Hylek.

Alchimie et Echange

Tout les Hylek ont des glandes à poison qui produisent des toxines mortelles. Les Hylek sont naturellement immunisé à leur propre sécrétions, de même qu’à une grande variété d’autres poisons naturels. Pour cette raison, les Hylek expérimentent souvent divers types de poisons, d’antidotes et une grande variété de composants. Leur connaissances et leur habileté font des Hylek les alchimistes les plus recherchés de toute la Tyrie– particulièrement par les groupes tel que l’Ordre des Soupirs.

Les marchands Hyleks des tribus les plus amicales cherchent souvent à échanger leur concoctions les moins empoisonnées contre des biens et des matériaux bruts, créant une économie avec les races environnantes. Les Hyleks acquièrent la majorité de leurs armes et armures auprès de forgerons non Hylek en échange de potions renforçant l’acier ou des décoctions de soins pour quand il y a un accident à la forge. Nombres d’alchimistes des races plus civilisés acquiert des «*apprentis*» Hylek de manière à échanger des connaissances, apprenant le maximum. Les Hylek apprécient cela et s’en servent à leur propre usage, augmentant les biens et services disponibles pour leur tribu.

 

Derrière la scène

Les hyleks sont l’une des races qui reviennent de Guild Wars.

Nous avons d’abord vue ces hommes grenouilles dans Guild Wars: Nightfall, puis encore dans GW:EN. Lorsque nous avons parlé de présenter des races mineures dans GW2, nous voulions que les Hyleks soient plus que des points rouges tuables sur la carte. Une partie du travail pour rendre ces races plus réelles était d’observer leur vision du monde. Nous voulions les dépeindre comme ni bon, ni maléfiques, mais comme réagissant à la situation présente de manière logique et approprié, en tenant compte de leur nature et de leur histoire.

Les Hylek de Guild Wars étaient souvent vus se battants entre eux aussi bien qu’avec les joueurs. Toutefois, ils semblaient aussi intelligents et prêt à parler avec les joueurs, leur donnant un équilibre entre agression vs civilisation. Ils étaient des candidats principaux pour être des "parfois alliés, parfois ennemis" pour les joueurs de Guild Wars 2.

Avec le niveau de technologie augmentant en Tyrie, nous voulions aussi quelques races qui étaient en retard sur la courbe. Nous avons vu une opportunité intéressante pour les Hylek d’avoir accès à la technologie sans avoir vraiment la capacité à la créer. En gardant cela à l’esprit, nous avons examiner ce en quoi ils pourraient avoir du talent, et que ce qui pourrait intéresser les autres races chez les Hylek (ndt: A part leurs cuisses) pour lesquelles ils seraient prêt à faire des échanges. De là est venu l’idée des Hylek alchimistes, et la division des tribus- des xénophobes hostiles au amicaux et plus civilisés- étais né.


(ndt: Quelle espérance de vie auront ces tribus sur le serveur français? Survivront-ils aux terribles cuisiniers sanguinaires? Un hylek cul de jatte peut il mener une vie épanouissante malgré tout? Toute ces questions et d’autres encore ne trouveront aucunes réponses tant qu’on aura pas trouver le moyens de consommer leur chair empoisonnée sans risque de finir soi même recyclé en pâté pour charr. )

 

Traduit par Galatorm

A propos de Doucki

Laisser un commentaire