Origine-online / Archives / SWTOR : Chroniques de Guilde

SWTOR : Chroniques de Guilde

Notre petite chronique sur notre avancée PvE

 

 

Actualités roster


 

 RÉCAPITULATIF SUR L’AVANCÉE DE LA SECTION KRAYT D’ORIGINE-ONLINE.SWTOR

Nous nous retrouvons pour vous donner quelques nouvelles des aventures de notre roster sur Star Wars The Old Republic. Au programme quelques têtes de boss tombées, de la joie et de la bonne humeur. À la plume toujours Madacik qui vous relate les moments de raid de la section Krayt de notre structure. Je vous donne rendez-vous pour notre prochaine chronique. À très vite.

 

On commence la petite histoire par là ou je vous ai abandonné la dernière fois : la première semaine post mise à jour le Soulèvement des rakgoules qui s’était fini par la fin de Karagga en 2 soirée en mode difficile à 8 joueurs. Si vous vous rappelez bien, nous avions testé le mode 16 joueur sur la chambre de l’éternité en tuant les deux premiers bosse. Mais ce que vous ne savez pas, c’est que la soirée c’était plus ou moins mal passée avec de multiple problèmes sur les trashs, plus un bug nous permettant de refaire tous les trash entre le Droïde d’Annihilation XRR-3 et de Gharj gratuitement (oui, oui les mêmes où on avait des problèmes).

Ceci pour dire que le mode 16 joueurs nous avait un peu refroidit et on s’était donc orienté vers le mode 8 joueurs avec la mise à jour. Ce qui nous a plutôt réussit car suite au bouclage du Palais de Karagga, nous avons aussi bouclé la Chambre de l’éternité en mode difficile à 8 joueurs en tuant Soa le Démoniaque le vendredi 27 janvier.

 

 

Après un weekend a fêté cette victoire (bon d’accords, peut être pleins d’autres choses aussi, il n’y a pas que l’IG dans la vie), nous sommes retourné sur la Chambre de l’éternité 16 joueurs en mode normal plein de doutes mais aussi, enfin surtout avec une envie/rage de réussir. Et là, un choc : ils sont où les méchants de la dernière fois ? Ils sont ou les trashs qui nous font bobo ? Ce sont eux qui ont mal à la tête dû au weekend : nous passons simplement sur tout ce qu’il y a dans l’instance en One Shot : Droïde d’Annihilation XRR-3, trash, Gharj, Pylônes Ancestraux et Conseil Démoniaque. Seulement Soa le Démoniaque nous fait une légère résistance, mais fini par tomber au bout de 2 ou 3 essais.

 

 

Fort de cette réussite, nous entamons donc le nouveau timer d’instance hebdomadaire, mardi 31 janvier, en nous frottant au Palais de Karagga 16 joueurs en mode difficile, remonté à bloc, sur les starting bloc, prêt à tout !

L’instance commence comme d’habitude avec notre ami Brise-Os : juste le temps de lui dire bonjour, et il est déjà au tapis. On enchaine avec Jarg et Sorno, les frères chasseur de prime, et là, bah ils nous ont confirmé ce que certains (dont moi-même) affirmons : les chasseurs de primes sont au-dessus de tout et de tout le monde ! Bon pas taper, mais il y a que la vérité qui dérange après tout ! Pour en revenir aux frérots, ils sont la plus grosse difficulté du Palais de Karagga. Nous en venons toute de même à bout en une petite heure après de multiple changement de focus et tout et tout (je ne vais pas non plus tout vous dire).

 

  

 

Pour le reste de l’instance, ça se passe le lendemain, mercredi 1er février, avec le décès rapide du Contremaître Broyeur, la résolution du casse-tête du Droïde d’Hanoï : Fabricateur Lourd G4-B3 et la fin, quelque peu décevante de Karagga l’inflexible. Comme dit avant, les boss les plus problématiques sont les frères Jarg et Sorno (chasseurs de prime obligent, mais je ne relance pas le sujet).

 

 

La fin de soirée nous servit avec faire quelques essais sur le Droïde d’Annihilation XRR-3 de la Chambre de l’éternité à 16 joueurs, mais cette fois-ci, en mode cauchemar, et oui, rien que ça ! Fort de cette expérience, nous remettons les pieds dans la Chambre de l’éternité le jeudi 2 février, et là, c’est la fin. Pas notre fin, mais plutôt notre faim de down qui met fin à toute ambition de résistance des boss. C’est en signant des One Shot que l’on passe l’instance ; tous y passent : Droïde d’Annihilation XRR-3, Gharj, Pylônes Ancestraux et Conseil Démoniaque.

Tous, enfin non, comme d’habitude, papy Soa fait la tête et monsieur le ronchon nous oppose une résistance farouche qui met fin à la soirée avec juste une vision de la dernière phase, mais avec seulement 3 personnes debout. Bilan de la soirée en cauchemar à 16 joueurs : Origine-online 4, Chambre de l’éternité 1..

 

 

Le weekend passe, le froid aussi, et c’est un raid plutôt enrhumé que l’on retrouve devant Soa le Démoniaque lundi 6 février. Mais ceci ne nous décourage pas, nous enchainons les trys qui commencent très bien avec un 8% au premier et second. On persiste encore et encore, un bug nous fait raté le down : 1%. On sent l’énervement car les erreurs s’enchainent (dont moi-même). Mais à 23h15 le sacre tombe : Soa le Démoniaque est à terre après un superbe try ! Nous venons de finir l’instance dans le mode le plus difficile : cauchemar à 16 joueurs.

 

 

Et voilà, comme dit tout au début, ce fut 2 semaines très chargées, avec une avalanche de boss au tapis ! Nous reste qu’à nous tourner vers le Palais de Karagga dès le mardi 7 février pour compléter notre tableau de chasse qui trônera sur la future passerelle de notre futur vaisseau de guilde.

 

Chronique réalisée par Madacik

 

Nikity


A propos de Doucki

Laisser un commentaire