Origine-online / Archives / PGW : Interview de Llewellys

PGW : Interview de Llewellys

 

Interview


Salutations,

Entre deux préparatifs de fêtes de fin d’année, une petite interview de Llewellys de Millenium. Cette interview fut réalisée lors de la Paris Games Week 2012. Considérez cette petite interview comme un petit cadeau en retard pour Noël ! Je vous laisse découvrir dès à présent notre entrevue et j’en profite pour vous souhaiter de bonne fêtes de fin d’années.

Oo : Bonjour Llewellys, merci de nous accorder cette entrevue, peux-tu te présenter ?

Llewellys : Je m’appelle Llewellys j’ai 33 ans, je suis manager de l’équipe Millenium Starcraft 2, responsable de la MilleniumTV et organisateur d’évènements comme la MSI Pro Cup, le championnat francophone, LDLC trophy.

Pour la MilleniumTV je gère le planning, le budget, les rémunérations, les dépenses et les sponsors. Je suis chargé du recrutement des casters, j’organise les tournois et je cast personnellement dessus.

Oo : En tant que manager de l’équipe SC2, que penses-tu de la scène française actuelle ?

L : Elle se situe dans la moyenne européenne. Il y a mieux comme la scène suédoise ou allemande, et pire comme la scène italienne ou anglaise.

Il y a quelques années, l’eSport français présentait des évènements uniques tels que l’ESWC 2003, la coupe de France 2004 etc. Pour des raisons budgétaires, ces évènements se sont retrouvés dans des salons (Pgw, Japan expo…). D’un côté cela génère une grande visibilité et de l’autre il est difficile de faire la part entre ceux qui viennent pour l’eSport et ceux qui sont intéressés uniquement par le salon. Comme il y a peu de salons, la plupart des événements se retrouvent à la même date.

Depuis peu une nouvelle tendance se dessine avec le retour des événements à part entière tels que l’Ironsquid, Tales of The Lane ou bien LDLC trophy. Et si le modèle économique tient, cela ne peut être que bénéfique pour la scène eSport en France.

Oo : Pourquoi avoir recruté Dayshi ?

L : C’est un joueur prometteur de la scène française. Il a atteint un niveau correct tout en continuant ses études, il m’a fait part de son attention de consacrer un an à sc2 pour devenir un joueur pro. J’ai considéré que Millenium pouvait l’accompagner dans cette démarche et lui permettre d’assurer son objectif tout en profitant de son épanouissement dans la scène européenne.

Oo : Que penses-tu de Heart of the Swarm, la nouvelle extension de Starcraft II ?

L : Comme tout add-on blizzard, il est très attendu donc je pense que cela ne peut être que bénéfique pour la scène. Est-ce que cela sera durable ? Tout dépend du produit final. Et vu les modifications très importantes qui ont lieu quasiment toutes les semaines cela se présente bien.
Toutefois, devant la motivation et les moyens mis en œuvre par Riot pour structurer la scène pro-gaming de League of Legends, j’espère que blizzard profitera de l’arrivée de HOTS pour s’investir dans cette voie là.

Oo : Que penses-tu de la promotion de League of Legends effectuée par Riot ?

L : Riot, avec ses annonces de la saison 3, a dépassé à ma connaissance tout ce qui s’est fait dans l’eSport en dehors de la Corée avec la KeSPA, en rémunérant les joueurs participant à leurs divisions d’élites. Approche totalement différente de celle de Blizzard actuellement. Cependant avec les WCS on pourrait espérer un changement  : si la saison 3 de Riot est un succès, le géant Américain pourrait bien s’en inspirer.

Oo : Que penses-tu des suspicions de fraudes lors des finales de League of Legends ?

L : Je considère qu’il est de la responsabilité de l’organisation, avec les enjeux financiers énormes, de faire en sorte qu’aucun joueur ne soit capable d’avoir accès à une information, qu’elle soit sous forme d’ image ou sonore, lui permettant d’avoir un avantage sur son adversaire. Bien que l’acte du joueur soit blâmable, il représente plus une faille de l’organisation. J’espère que ça inspirera les autres compétitions dans leur manière d’organiser les évènements pour éviter que ceci ne se reproduise.

Oo : Un petit mot pour clôturer :

L : Cela fait des années que nous sommes un certain nombre à croire dans l’émergence de l’eSport. J’ai l’impression, qu’avec l’avènement des webTV, cette croyance devient de jour en jour une réalité. Bien sur, l’eSport ne sera jamais le football, mais je pense que comparé à beaucoup de sports, nous ne serons pas si mal lotis.

 interview réalisée par Kwèth et Luluberlu

Luluberlu


Lien relatif :

A propos de Doucki

Laisser un commentaire