Origine-online / Archives / Orianna, Demoiselle mécanique

Orianna, Demoiselle mécanique

Nouveau champion sur League of Legends.

 

 

 

Bonjour,

Avec ce nouveau héros, RIOT remet au goût du jour le personnage dont le conte a bercé, pour beaucoup, notre tendre enfance : Pinocchio ! C’est du moins la première chose à laquelle j’ai pensé en lisant son histoire. Et comme tout pantin qui souhaite se faire des amis, quel rôle lui collerait le mieux à l’armure ? Assist bien évidemment… 
Voyons voir ce que son Jiminy Cricket nous réserve, représenté ici par un compagnon sphérique, car c’est lui qui sera au cœur des compétences d’Orianna – Demoiselle mécanique :

 
Histoire

Un Piltovien appelé Corin Reveck avait autrefois une fille, Orianna, qu’il aimait plus que tout au monde. Orianna avait un talent incroyable pour la danse, mais elle était pourtant fascinée par les champions de la League of Legends, au point qu’elle se mit à s’entraîner pour devenir elle aussi un champion de la League. Malheureusement, sa naïveté la poussa à prendre des risques inconsidérés et à connaître une fin tragique. La mort d’Orianna anéantit Corin, qui sombra alors dans une grave dépression doublée d’une obsession pour la techmaturgie. Ne pouvant supporter ce vide que la disparition de sa fille avait laissé dans sa vie, il décida de fabriquer un être de remplacement, un être qui réaliserait le rêve d’Orianna : rejoindre la League. Ainsi naquit la redoutable machine à qui Corin donna le prénom de sa fille. Corin créa également une sphère qui servirait de familier et de protecteur, car il savait que le destin d’Orianna était de devenir champion et que les temps étaient en train de changer. Cette œuvre quasiment symbiotique fonctionnait grâce à un type de techmaturgie différent, se basant davantage sur l’électricité que sur la mécanique.

Orianna et sa sphère sont aujourd’hui des champions de la League of Legends, se servant de la morale parfois incohérente de la Demoiselle mécanique pour tisser des liens. C’est le plus sincèrement du monde qu’elle essaie de s’entendre avec son entourage, mais, malgré ses efforts, Orianna ne sera jamais humaine et il y aura toujours ce petit quelque chose de déroutant en elle. Bien qu’elle tente d’avoir des relations sociales avec d’autres champions de la League of Legends, rares sont ceux qui ne butent pas sur son étrangeté. La plupart vous diront qu’il n’y a rien en elle, qu’Orianna n’est qu’une dangereuse coquille sans âme. Néanmoins, son père la considère toujours comme la fille parfaite.

« Danse avec moi, ma sphère. Danse avec moi jusqu’au plus profond des abîmes. »

Compétences

  • Passive – Remontoir : les attaques automatiques d’Orianna infligent des dégâts magiques supplémentaires à chaque coup ; les attaques qui se suivent en quelques secondes contre une même cible infligent davantage de dégâts par coup. Ce bonus est cumulable trois fois maximum.

  • Ordre – Attaque : Orianna ordonne à sa sphère de voler vers une zone cible, infligeant des dégâts aux cibles touchées. Les dégâts diminuent à chaque cible supplémentaire. La sphère reste ensuite dans la zone cible.

  • Ordre – Dissonance : Orianna ordonne à sa sphère d’émettre une impulsion magnétique, infligeant des dégâts aux unités proches. La sphère laisse ensuite une zone qui dure quelques secondes et accélère les alliés/ralentit les ennemis.

  • Ordre – Protection

(passive) : le champion allié sur lequel est fixée la sphère voit son armure et sa résistance magique augmenter.

(active) : Orianna ordonne à sa sphère d’aller se fixer sur un champion allié, infligeant des dégâts aux ennemis qu’elle touche au passage et octroyant un bouclier au champion allié à l’arrivée.

  • Ordre – Onde de choc : Orianna ordonne à sa sphère d’émettre une onde de choc après un court instant, projetant les ennemis proches de la sphère dans les airs.

   

   

 
Comme à son habitude depuis quelques héros, Riot nous gratifie d’un focus artistique  sur sa nouvelle création. Juste pour le plaisir des yeux :
 

 
A vous de jouer invocateurs. Faîtes danser vos doigts de Fée !
 
 
Horusys

 
Liens relatifs :

A propos de Doucki

Laisser un commentaire