Origine-online / Archives / Une dernière classe pour Diablo 3

Une dernière classe pour Diablo 3


Présentation du Chasseur de Démons à la BlizzCon.

Durant la cérémonie d’ouverture de la BlizzCon 2010, Blizzard a présenté la cinquième et dernière classe de Diablo III : le Chasseur de Démons, qui s’illustre dans des vidéos grandioses. Des informations sur le pvp sont aussi disponibles, avec images !

 

Le chasseur de démon

 

 

Mon voyage dans les terres gelées et abandonnées connues sous le nom des terres de l’Effroi vient de se terminer. Cet endroit était autrefois magnifique, mais il fut ravagé par une grande calamité il y a bien longtemps. Aujourd’hui, seules subsistent des cités en ruine et des paysages calcinés, rien ne saurait y survivre. Alors que je me dirigeais vers le village de Bronn pour y passer la nuit, j’ai découvert à mon arrivée une scène de dévastation comme je n’en avais jamais vue. J’aurais dû m’enfuir au premier signe de danger, mais ma curiosité m’a retenu. La plupart des bâtiments de la ville avaient été réduits en poussière, quelques poutres brûlées indiquaient qu’ils se dressaient autrefois. La poussière me déchirait les poumons. Il y avait des cadavres partout, certains étaient démembrés, d’autres à moitié dévorés. La ville était déserte.       

C’est ce que je croyais.

 

 

 L’auberge était un des derniers bâtiments qui tenait encore debout. De ses ruines surgirent de monstrueuses créatures à la peau grisâtre, hurlant dans une langue infernale. Créées pour le combat, elles n’étaient qu’un amas grotesque de chair et de muscles. Tétanisé, je restais sur place tandis que les monstres s’approchaient. Le premier à arriver à portée attrapa ma cape et me souleva du sol, ses griffes labourant mes vêtements et ma peau. je fus pris de convulsions sous l’effet de l’odeur putride de cher pourrie de son haleine qui glissait sur mon visage. Sa bouche grande ouverte, je pouvais apercevoir des rangées de dents acérées, jaunâtres et tachées de sang. Je n’avais à ce moment qu’une seule pensée pour le gâchis que représenterait ma disparition, ce qui impliquerait que ma voix ne vous illuminerait plus jamais, mes chers lecteurs.

J’entendis alors un bruit sec, un carreau d’arbalète sortit de l’œil de la bête qui me faisait face. Mon visage fut ainsi arrosé de son sang bouillonnant. La créature poussa un hurlement inhumain, me jeta au sol et tenta d’arracher le carreau. Les autres monstruosités cherchèrent des yeux ce mystérieux attaquant et elles m’oublièrent pour quelques instants. Je tournais ma tête dans tous les sens pour essayer de voir d’où ce carreau était parti.

 

 

C’est ainsi que je vis un chasseur de démons pour la première fois.

La fille ne pouvait avoir plus de vingt ans. Elle émergea des ombres du soleil couchant et s’empressa de disperser le reste de mes agresseurs. Ses mains tenaient des arbalètes, elle tira une volée scintillante de carreaux enflammés qui passèrent en sifflant au-dessus de ma tête et se fichèrent dans le corps massif des monstres. Chaque tir toucha sa cible et la plupart des bêtes cornues tombèrent au sol. Du coin de l’œil, je vis que plusieurs des brutes sauvages l’avaient contournée et s’apprêtaient à l’attaquer par derrière. Ma voix se brisa tandis que j’essayai de l’avertir d’un cri. Je n’aurais pas dû m’inquiéter, rien ne lui avait échappé. La chasseuse attrapa trois étranges sphères métalliques et les lança aux pieds des monstres, qui regardèrent au sol au moment où les engins explosèrent et les étourdirent, dans un fracas de feu et de lumière. Mon alliée eut donc le temps de les occire et ils tombèrent un par un sous ses traits.

 

 

Cette nuit-là, la fille me parla de sa vie, de l’attaque de sa ville par les démons, alors qu’elle n’était qu’une enfant. Elle fut témoin de la destruction de son foyer par les monstres, qui brûlèrent sa bourgade. Toutes les personnes qu’elle connaissait et aimait moururent au cours de cette nuit. Les démons lui avaient tout pris, elle aurait dû mourir avec ses proches, mais elle s’enfuit et échappa aux créatures de l’enfer pendant plusieurs jours. Elle fut ensuite recueillie par un chasseur de démons, qui vit la force qui coulait dans ses veines et l’accueillit dans sa confrérie. Chaque chasseur de démons a une histoire similaire, me dit-elle.


Ils sont les survivants, en quête de vengeance
.

 

 

 

 

Le PvP en images

 

L’histoire du JcJ (ou Joueur contre Joueur) est bien connue par tous les amateurs de la série Diablo. Pour Diablo III, nous avons décidé de prendre une nouvelle direction, afin que cette expérience demeure intense, profonde, organisée et amusante.

Les batailles JcJ de Diablo III ont lieu dans différentes arènes, dispersées aux quatre coins du monde de Sanctuaire. Ces arènes  sont uniques et ne sont pas aléatoires, chacune dispose d’un type de terrain et de couverture différents. Vos participez aux combats JcJ avec le personnage de votre choix, avec tout l’équipement et les armes que vous avez acquis lors de vos aventures, seul ou avec des amis.

 

 

Vous découvrirez les bases du JcJ par vous-même (comment esquiver les attaques ou bien choisir votre ennemi) en jouant la campagne, mais le JcJ demeure une expérience très différente. Ce n’est pas l’endroit idéal pour obtenir vos nouvelles armes et armures.  Votre récompense est tout autre : le droit de fanfaronner, le bonheur d’envoyer des amis ou des inconnus manger les pissenlits par la racine, mais aussi des points qui vous permettent d’afficher fièrement votre progression sur les sentiers de la gloire

Les parties classées mettent deux équipes de joueurs face à face, celui qui remporte le plus de matchs remporte la partie. Si vous gagnez, vous remportez des points, en fonction du nombre d’adversaires tués, des objectifs accomplis, des victoires, et d’autres facteurs. Ces points vous permettent de gagner des hauts faits en multijoueur, des titres et d’autres récompenses. Avec ce système, nous avons envie de tout faire pour que vous soyez encouragé à vous plonger dans des batailles sanglantes et furieuses, tout en progressant au fur et à mesure. Ici, pas de contrainte de classement, vous gagnez des points après chaque match et notre système d’association Battle.net vous trouvera un adversaire de votre niveau.

 

 

Nous travaillons également sur d’autres types de combats JcJ sans système de classement, comme des duels en 1 contre 1, ou des matchs par équipe pour lesquels vous choisissez votre adversaire. Ainsi, vous pouvez diviser votre groupe d’amis en deux camps qui s’affronteront joyeusement le temps d’une bataille en arène. Nous vous donnerons plus d’informations au sujet du développement de ce type de combats dans le futur.

Avec le JcJ de Diablo III, nous souhaitons vous permettre de participer à de véritables combats de gladiateurs, dangereux et nerveux. Nous voulons aussi que vous puissiez progresser au rythme que vous avez choisi, tout en arborant fièrement les récompenses que vous avez gagnées. Nous avons donc mis au moins un système solide et nous avons fait en sorte de nous débarrasser des obstacles. Vous pourrez donc plonger au cœur de l’action et répondre à la question antédiluvienne « Qui est le plus fort d’entre nous ?». À vous de défier votre adversaire, en lui lançant votre gantelet d’acier au visage !

 

 

 

Source: Site officiel Diablo III

A propos de Doucki

Laisser un commentaire